Pourquoi installer l’arrosage automatique dans son jardin ? | Royaume des Jardins

[Black Week] Profitez de -10% avec le code NA

0

Votre panier est vide

Pourquoi installer l’arrosage automatique dans son jardin ?

octobre 11, 2022

Un jardin riche en végétation est non seulement propice à votre bien-être, mais il ajoute également une plus-value à l’ensemble de votre propriété. Pour profiter d’un espace verdoyant et florissant toute l’année, vous devez l’entretenir régulièrement. L’arrosage fait partie des soins quotidiens à apporter à vos plantes et arbustes. Toutefois, cette tâche à répétition peut devenir fastidieuse au fil du temps. Il est alors recommandé d’installer un système d’arrosage automatique afin de s’épargner une intervention manuelle. En quoi consiste-t-il ? Quels sont ses avantages et comment l’agencer chez soi ? Découvrez tous les paramètres à savoir et à considérer pour l’installation d’un arrosage automatique, dans cet article.

devis gratuit arrosage automatique

Qu’est-ce qu’ un arrosage automatique ?

L’arrosage automatique consiste à humidifier le sol sans avoir recours à l’intervention humaine. Le système comprend un ensemble de tuyaux munis d’arroseurs auxquels on branche une source d’eau. Il dispose de nombreuses fonctionnalités, permettant de mieux vous organiser. Lié à un programmateur central, l’arrosage automatique offre en effet plusieurs possibilités de réglage. Entre autres, vous pouvez synchroniser les heures d’activation de l’arrosage avec celles qui vous conviennent.

Outre la planification, il est aussi possible d’ajuster le temps d’opération. Pour cela, il suffit de bien paramétrer le système pour qu’il se plie à vos moindres besoins en matière d’entretien de votre espace vert. Il faut savoir que le système d’arrosage automatique n’est pas uniquement conçu pour prendre soin de la pelouse et des plantes d’extérieur. Il est aussi utilisé pour entretenir les terrains de sport, notamment le terrain de tennis, de football, etc. Par ailleurs, le secteur de l’agriculture fait de lui un allié incontournable pour irriguer la plantation de manière simple et rapide.

Quels sont les avantages de l’arrosage automatique ?

Le temps est de l’argent dit-on, ainsi tout ce qui est destiné à en gagner est la bienvenue, que ce soit dans les domaines personnels ou professionnels. Il n’est plus à démontrer que le système d’arrosage automatique vous permet d’effectuer d’autres tâches quotidiennes en attendant que le gazon soit bien aspergé d’eau. Il vous appartient de programmer le moment dans la journée ainsi que la durée d’irrigation que vous souhaitez. Selon votre réglage, il peut s’activer même en votre absence, l’idéal pour les résidences secondaires par exemple ou les sorties du week-end.

En outre, il est facile d’utilisation puisqu’il suffit d’appuyer sur quelques boutons pour tout planifier à l’avance, même la fréquence d’arrosage. Parmi ses autres avantages, figure la liberté dans la manipulation. Grâce au progrès technologique, vous aurez toujours le contrôle sur votre surface de verdure, pendant vos déplacements. Ainsi, même lorsque vous serez en vacances, vos végétaux ne risqueront pas de manquer d’eau. Aussi, il s’avère être une excellente solution pour limiter le gaspillage d’eau, car la quantité requise est mieux répartie et conforme aux besoins de la végétation. Vous pouvez faire un devis chez l'un de nos partenaire gratuitement ici.

Quel type d’arrosage automatique choisir ?

Un espace vert parfaitement entretenu n’est pas le fruit du hasard. Derrière une végétation luxuriante ornant votre cour, se trouve en réalité un système d’entretien qui y est bien adapté. En effet, à chaque type de jardin correspond une méthode d’arrosage automatique spécifique. On en dénombre entre autres 4 types différents, à savoir :

  • La micro-aspersion ;
  • L’arrosage par aspersion ;
  • La micro-irrigation ;
  • L’arrosage enterré.

Avant de choisir celui qu’il vous faut, vous devez d’abord prendre connaissance du débit d’eau disponible chez vous ainsi que la pression.

La méthode par micro-aspersion

Il s’agit d’arroser une surface allant jusqu’à 3 mètres avec une pluie ultra fine. Cette opération à basse pression est pratique pour humidifier un massif ou une petite étendue engazonnée. La méthode consiste à pulvériser de l’eau par-dessus la végétation. Le système est constitué d’un tuyau placé au sol et branché à des dérivations. Ces dernières se terminent par des micro-asperseurs équipés de pics, que vous installerez à des distances de 1 ou 2 mètres selon leur portée.

recevez 3 devis d'arrosage auto en 2 min

L’arrosage par aspersion

Cette méthode basique consiste à pulvériser par jet d’eau une grande surface, dont les gazons. L’arrosage par aspersion est toutefois à éviter pour la pépinière, car les feuilles mouillées favorisent l’apparition des maladies cryptogamiques. Au bout des tuyaux sont fixés des arroseurs pouvant être mobiles ou figés. Parmi les arroseurs mobiles, on compte :

  • L’arroseur rotatif : Il est muni de bras qui tournent à l’aide de la pression d’eau. Il est réglable, permet une consommation d’eau modérée et convient aux aires circulaires.
  • L’arroseur oscillant : Le mouvement de son jet d’eau est en éventail, parfait pour les parterres rectangulaires.
  • L’arroseur canon : Il pulvérise en saccades. Ce dispositif est plus courant pour un usage professionnel, mais il y a aussi des modèles adaptés aux jardins moins amples.
  • L’arroseur multi-surfaces : Doté de buses, il est ajustable à différentes formes de surface, qu’elle soit carrée, en rectangle, circulaire ou demi-circulaire.

Quant aux arroseurs immobiles, ils sont disposés en tuyères afin de mieux s’adapter aux petites étendues, et en turbines pour les plus vastes.

Le système de micro-irrigation

Ce moyen d’arrosage se fait par le biais de tuyaux micro-perforés, de petit diamètre. Ceux-ci sont fixés au sol et sont munis de goutteurs dédiés à chaque végétal. L’aspersion est à basse pression, ce qui est convenable pour les plantations rangées en ligne. Grâce à cette méthode, vos plantes bénéficieront d’humidité au niveau de leur pied. L’arrosage par goutte-à-goutte a l’avantage d’être régulier et économe.

L’arrosage enterré

L’installation de ce réseau est particulièrement technique. C’est pourquoi elle requiert le savoir-faire avisé d’un professionnel. L’intervention passe en effet par plusieurs étapes, dont :

  • L’établissement d’un plan à l’échelle du sol.
  • Le dessin des turbines et le traçage des zones à irriguer.
  • L’aménagement des tuyaux en calculant la consommation d’eau nécessaire.
  • La création des tranchées.
  • L’agencement du matériel ainsi que l’essai technique des différentes parties.

Le meilleur système d’arrosage automatique est celui qui comble vos besoins en termes d’économie d’eau, de performance, d’options de programmation et surtout celui qui est ajusté à votre type de jardin.

Comment installer un système d’arrosage automatique ?

Une fois que vous aurez déterminé le type d’arrosage qui s’adapte à votre cour, vous pouvez commencer par installer le programmateur. Ce dispositif peut être alimenté par des piles ou à l’énergie solaire. Il est adaptable à tous les emplacements et convient aussi bien aux petites installations requérant 1 ou 2 voies que celles ayant besoin de tuyaux multi-voies. En général, on raccorde le programmateur au nez du robinet. Il peut aussi se fixer au mur selon les cas.

Vous déciderez de la pression de l’installation (normale ou basse), en fonction du mode d’arrosage sélectionné. Vient ensuite le tuyau principal d’arrosage qui est connecté à l’arrivée d’eau. À celui-ci peuvent être raccordés des tuyaux secondaires plus fins. Votre système est enfin prêt à s’activer une fois le paramétrage effectué. Notez qu’il est préférable d’arroser votre jardin pendant la nuit afin d’éviter l’évaporation. En outre, vous pouvez joindre un pluviomètre ou une sonde d’humidité à votre programmateur pour ajuster les séquences d’arrosage au taux d’humidité du terrain ou à celui des précipitations. Afin de s’assurer une installation d’arrosage automatique conforme aux normes de qualité et de sécurité, il est recommandé de faire appel à un professionnel du domaine.

Quel est le diamètre de tuyau requis pour un arrosage automatique ?

Pour les utilisations classiques sur la pelouse ou le jardin, le diamètre de tuyau d’arrosage adéquat est de ½ pouce. Certains modèles disposent également d’un tuyau d’1 pouce de diamètre, mais avec un choix restreint pour les longueurs. Pour un usage plus intensif, notamment chez les paysagistes, le diamètre du tuyau d’arrosage peut s’élever jusqu’à ¾ de pouce.

Quel profondeur pour l’arrosage automatique ?

La profondeur moyenne pour l’installation d’une canalisation d’eau est de 80 cm au moins. Votre choix devra tenir compte d’abord des lois en vigueur. S‘en suivent les facteurs météorologiques, car en région froide ou en zone de gel, votre tuyau d’eau devra être enterré plus profondément soit entre 50 cm et 1,80m en dessous de la terre. Cela évite la déformation du tuyau et les éventuels dommages. La nature du sol est aussi à prendre en compte (rocheux, argileux, calcaire) ainsi que l’utilisation du système d’arrosage (pelouse, voie carrossable, etc.). Pour l’arrosage enterré, la tranchée doit être creusée à 30 cm de profondeur.

Quel artisan contacter pour l’installation d’arrosage automatique ?

Choisissez un paysagiste professionnel pour l’installation de votre arrosage automatique. Il détiendra le matériel ainsi que les compétences indispensables pour effectuer un travail esthétique et respectueux de votre espace vert. Optez pour l’entrepreneur le plus près de chez vous. Informez-vous au préalable sur sa méthode d’intervention. Voyez s’il est apte à détailler la pose complète du réseau avec les plans inhérents. Préférez un paysagiste offrant un service après-vente adapté à vos attentes ainsi qu’une garantie sur les travaux. N’hésitez pas à vous renseigner sur les références des clients satisfaits. Vous trouverez un spécialiste à côte de chez vous chez nos partenaire en faisant un devis gratuit ici.

Quel est le coût d’un arrosage automatique ?

La moyenne nationale d’un arrosage automatique s’élève entre 15 et 40€ par m², main-d’œuvre incluse. Le prix varie en fonction du modèle ainsi que de la surface de pose. En général, un système enterré coûte entre 25 et 40€ par m², tandis que l’arrosage de surface ne dépasse pas le seuil des 25€.

En somme, le système d’arrosage automatique est avantageux sur plusieurs points. Il fait gagner du temps, il économise l’eau, il n’est pas fatigant, il est pratique durant les absences. Par ailleurs, dans une optique de développement durable, on peut dire que l’usage de l’irrigation automatique est un geste écologique non négligeable. Ce système est économique, respecte l’environnement et s’impose sur le long terme. À vous de définir le modèle approprié à vos besoins et ceux de vos végétaux ainsi qu’à votre budget.