À quelle heure sortent les taupes ? | Royaume des Jardins

[SOLDES D’HIVER] Profitez de 10% de réduction avec le code NA

0

Votre panier est vide

À quelle heure sortent les taupes ?

décembre 08, 2022

La présence des taupes dans le jardin constitue souvent une réelle source de désagrément au quotidien. En effet, les dégâts qu’elles causent, notamment lorsqu’elles créent leurs galeries en retournant la terre, sont inesthétiques et peuvent même être néfastes pour vos plantes. Il vous vient alors naturellement à l’esprit, l’envie de les attraper afin de vous en débarrasser une bonne fois pour toute.

Toutefois, pour parvenir à les coincer, il est essentiel de cerner leurs habitudes. Il faut savoir que les taupes ont un train de vie assez irrégulier. Elles restent éveillées trois fois par jour pendant 4 à 5h, soit le matin, dans l’après-midi et aux environs de minuit. Durant ces phases où elles sont actives, ces petites bêtes quittent leur abri pour chercher de la nourriture. Notez qu’il n’y a pas d’heure fixe et précise quant à la sortie des taupes hors du sol. Pour réussir à les piéger, il faut alors rester très vigilent durant les périodes d’éveil, car celles-ci sont alternées de moments de repos pendant lesquels elles dorment. Découvrez dans cet article, davantage de détails sur le mode de vie et les particularités des taupes.

taupe jardin

Les caractéristiques de la taupe

La taupe est un mammifère, appartenant à la famille des Talpidés. En Europe, on a affaire à une seule espèce indigène, à savoir : la talpa europaea. Comme elle est de nature solitaire, il est assez rare que vous tombiez sur une taupe même dans votre propriété. Vous pourrez néanmoins confirmer sa présence, lorsque dans la matinée, vous repérez des mottes sur certaines zones de votre terrain.

Son milieu de vie

Généralement, on la retrouve dans les régions tempérées d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Asie. Elle se plait dans les parties feuillues et les sols humides, notamment les champs, les forêts, les prairies, les plaines et les montagnes. Elle trouve ainsi refuge dans des galeries souterraines qu’elle a elle-même creusées. Son réseau de tunnels peut s’étendre entre 100 à 1000 m².

D’ailleurs, elle laisse derrière elle des taupinières, qui correspondent à des monticules de terre évacuées à la surface lorsqu’elle crée ses trous. Elle forme son nid dans une zone suffisamment profonde pour qu’on ne puisse pas l’apercevoir. On distingue deux types de système de galerie, dont le premier est complexe et se trouve à 15 cm jusqu’à 100 cm de profondeur selon le terrain. Le second comprend des galeries temporaires qui se situent à quelques centimètres en dessous du sol. Ces dernières lui servent de terrain de chasse ou à attirer les femelles.

Ses traits physiques

D’un point de vue physique, la taupe mature possède les caractéristiques suivantes :

  • Un corps cylindrique pesant environ 100 à 140g et mesurant entre 15 et 20 cm ;
  • Un pelage court, similaire à du velours et de couleur grise très sombre ;
  • Une queue trapue ;
  • Une tête portant un museau pointu et deux petits yeux ;
  • Quatre pattes, dont les deux antérieures lui servent de pelle pour creuser facilement le sol. Celles-ci sont dotées de cinq doigts avec de longues griffes vigoureuses et sont recouvertes de corne. Les pattes à l’arrière sont moins puissantes.

Les bébés taupes, quant à eux, pèsent 2,5g à la naissance. Ces petits viennent au monde aveugles, rosés et dépourvus de poils. Leur fourrure n’apparaisse que vers 2 semaines. En outre, leurs yeux s’ouvrent au bout de 3 semaines.

taupiniere

Ses sens

En ce qui concerne ses sens, la taupe a une mauvaise vision puisqu’elle n’est pas en mesure de capter les mouvements, d’où l’expression « myope comme une taupe ». En revanche, sa capacité auditive est parfaite. De même, son odorat ainsi que son toucher sont très développés.

Par ailleurs, vous reconnaitrez la taupe à son cri perçant, tel un gazouillement. Lorsqu’elle est excitée, elle émet des sons de reniflement, voire des ultrasons.

Combien y-a-t-il de taupes par galerie ?

Étant peu sociable, elle ne vit pas en couple. La taupe femelle se laisse approcher par son mâle uniquement pour s’accoupler. Cette phase de reproduction se passe entre février et avril. Une fois fécondée, elle le repousse et continue sa gestation, seule. Au bout de 4 semaines, la femelle donne naissance à ses petits. Elle assure leur allaitement jusqu’à 6 semaines environ, puis lorsque ceux-ci auront atteint deux mois, ils quittent à leur tour la tanière de leur mère. Notez que la taupe adulte a une portée annuelle de 2 à 6 petits.

Pourquoi les taupes remontent-elles à la surface ?

La sortie des taupes a lieu de façon impromptue. Étant donné qu’elles ont l’habitude de se développer dans l’obscurité des zones sous-terraines, elles suivent un rythme non constant, de nuit comme de jour. Les rares moments où elles remontent à la surface signifient entre autres qu’elles partent à la recherche de nourriture, ce qui implique parfois le déploiement de leur système de tunnels. Néanmoins, lorsque la saison est sèche, il peut être difficile de creuser le sol et donc de trouver de quoi se mettre sous la dent. Confrontées à cette situation, les taupes sortent alors plus souvent pour explorer de nouveaux endroits où s’implanter.

En outre, l’autre raison qui incite une taupe à sortir de son nid, est qu’elle profite de la saison de l’amour, qui s’étend généralement entre janvier et mars. Dans sa quête de femelle, le mâle creuse plusieurs galeries superficielles. Durant cette période, il y a alors plus de chance d’entrevoir des taupes dans votre espace vert. Quant aux taupes femelles, elles ne se montrent à la surface que pour chercher des feuilles mortes, des branches ou de l’herbe afin de façonner leurs abris.

taupe jardin a quelle heure sortent elles

Est-ce que les taupes dorment la nuit ?

À vrai dire, les taupes n’ont pas de moment fixe pour dormir. Comme vu précédemment, elles alternent leurs trois périodes d’activités qui durent à peu près 4h et demi chacune, avec des phases de repos d’environ 3h et demi. Elles dorment habituellement en position debout, avec leur tête située entre les pattes antérieures. À chaque fois, elles profitent d’un sommeil profond afin de mieux affronter le stade d’éveil qui s’ensuit.

Les taupes hibernent-elles ?

Les taupes restent actives durant toute l’année, car elles présentent un besoin accru en alimentation. Pour pouvoir assouvir leur faim en permanence, elles passent la plupart de leur temps, à chercher de la nourriture. Pour cette raison, elles n’hibernent pas. De plus, les micro-organismes qui leur servent d’aliments au quotidien ont moins tendance à bouger pendant l’hiver, ce qui facilite leur capture. D’ailleurs, vous pourrez constater que les taupinières qu’elles forment dans votre jardin sont plus larges en saison hivernale qu’en été, car ces petits animaux doivent creuser plus profondément pour espérer trouver de quoi manger.

Qui est le prédateur de la taupe ?

La taupe a plusieurs prédateurs, que ce soit dans la nature sauvage ou dans un jardin clôturé. Parmi eux, on peut citer le serpent, le renard, les rapaces, la fouine, le loup, le blaireau, le chien, le chat, le rat ou même le putois. Néanmoins, elle se déplace assez rapidement, soit à une vitesse de 1 mètre par seconde en moyenne afin d’échapper à ses prédateurs. Dans certains pays, elle est aussi chassée par les hommes pour sa fourrure dense et d’un gris ardoise très beau.

Que mangent-elles ?

Les taupes sont des insectivores. Elles se nourrissent essentiellement de petites bestioles se trouvant dans le sol, notamment les larves, les vers de terre, les limaces, les cochenilles et autres insectes vivant sous terre. Elles mangent en grande quantité et ce, rapidement afin de ne pas laisser s’échapper leur proie. Notez d’ailleurs qu’elles ne peuvent pas tenir sans nourriture pendant plus de 24h. Il faut savoir que les taupes ont une espérance de vie de 5 ans au maximum. Leur mode d’alimentation impacte sur leur longévité. En effet, le sable et la terre présents sur les vers endommagent à la longue leurs dents, ce qui limite leur durée de vie.

Pourquoi les taupes reviennent-elles ?

L’apparition des taupes dans votre verger peut vouloir dire que celui-ci abrite une végétation saine. Elles apprécient les terres riches en insectes et en lombrics, qui constituent pour elles, une ressource nutritive vitale. Toutefois, si vous décidez de les éloigner en détruisant leurs galeries, cela ne fera que les inciter à en créer de nouvelles, pas loin de leur première cachette. De plus, sachez que si vous les faites disparaître, d’autres rongeurs qui pourront s’avérer plus nocifs pour votre plantation, viendront occuper leurs tanières. Ainsi, la lutte contre ces animaux n’est pas indispensable, d’autant plus qu’une fois les galeries creusées, les taupes se font plus discrètes et engendrent moins de taupinières.

Est-ce dangereux d’avoir des taupes dans son jardin ?

Si les agriculteurs et les jardiniers n’apprécient guère l’invasion des taupes, c’est surtout à cause des taupinières qu’elles forment sur leur terrain de culture. Il est évident qu’en creusant leurs tunnels, ces petites bêtes détruisent les graines et les plantes. Par ailleurs, notez que leur repas préféré (le vers de terre) se trouve en grande quantité autour des racines. En fouillant de ce côté, les taupes entraînent alors des dommages au niveau des bulbes. N’étant pas des rongeurs, elles ne mangent pas vos végétaux, mais entravent plutôt leur épanouissement. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elles sont vues comme étant des animaux nuisibles.

De plus, elles altèrent le gazon ainsi que les engins agricoles. Il ne faut pas non plus oublier que dans votre champ, les trous qu’elles forment gênent le déplacement de votre troupeau et peuvent même causer la blessure des pattes. Pourtant, aussi incroyable soit-il, le travail des taupes permet d’optimiser la qualité de la terre. Grâce à leurs activités, ces animaux contribuent à l’équilibre de votre sol en l’aérant, en le drainant et en le purgeant des insectes qui s’y installent. Les taupes ramènent également l’humus qui n’est pas digéré vers les couches se situant plus en profondeur. Contrairement aux idées reçues, leur présence dans votre jardin n’est donc pas dangereuse.

Comment éloigner les taupes ?

Pour écarter ses petits envahisseurs de votre plantation, voici quelques astuces simples à reproduire :

  • Installer des pièges à taupes :

Employez un piège traditionnel qui ne risque pas de blesser l’animal. Lorsque vous l’aurez capturé, vous pouvez le relâcher dans la nature, hors de votre propriété.

  • Répartir du tourteau de ricin sur la pelouse :

Étant riche en azote, cet engrais organique est bénéfique pour votre gazon. Lorsque vous l’étalez en poudre ou en granulés sur votre terrain, son odeur trouble l’odorat des taupes et refoule celles-ci.

  • Se servir des poils d’animaux :

Comme les chats ou les chiens sont les prédateurs des taupes, ces dernières déguerpiront au plus vite en sentant leur odeur. Ainsi, vous pouvez récupérer quelques poils sur la brosse de vos animaux domestiques, pour ensuite les placer à l’entrée des taupinières.

  • Implanter un grillage :

Protégez votre potager des taupes en enterrant un grillage tout autour et à une profondeur de 60 cm au moins. Il servira de barrière quant à l’invasion de ces bestioles.

  • Utiliser un appareil à ultrasons :

Étant sensibles au moindre bruit, notamment ceux qui sont inaudibles pour l’homme, les taupes ne se sentiront pas à l’aise lors d’émission d’ultrasons. L’idéal est de déplacer régulièrement vos dispositifs de manière à ce qu’aucune zone de confort ne subsiste.

  • Désherber le jardin :

En désherbant votre verger et en l’arrosant moins, vous réduisez la prolifération des vers de terre. Les taupes n’auront pas d’autres choix que de déménager ailleurs, là où la nourriture abonde.

Le déclenchement de l'arrosage automatique peut effrayer les taupes. En dehors du fait qu'il alimente votre jardin il s'avère être utile pour chasser de façon naturelle les taupes.

Vous êtes embêté par d'autres mammifères ou insectes ? Découvrez notre article dédié au sanglier, aux rats, ou encore aux fourmis.

En conclusion, bien que la taupe soit considérée comme un animal nocturne, car on ne l’aperçoit presque jamais, sachez qu’elle sort quand même de sa cachette en journée, mais à l’abri des regards et de courte période. Elle ne s’aventure à l’extérieur, à raison de 3 fois par jour, que pour chercher sa nourriture ou, chez un mâle, pour s’accoupler avec une femelle. En réalité, lorsqu’elle entend du bruit ou ressent des vibrations de la terre, dues au déplacement de prédateurs ou de personnes, elle arrête de s’activer. Même si elle provoque des dégâts déplaisants dans votre jardin, à cause de ses taupinières, il ne faut pas omettre le fait qu’elle favorise le drainage de votre sol. Si vous tenez quand même à repousser les taupes, il existe des astuces faciles à réaliser, sans forcément les éliminer.

Voici une petite vidéo vous faisant un récapitulatif sur les taupes.