Quel matériau choisir pour ses escaliers extérieurs ? - Royaume des Jardins

🍂 [SEMAINE BLACK FRIDAY] Profitez de -15% avec le code MONDAY

0

Votre panier est vide

Quel matériau choisir pour ses escaliers extérieurs ?

novembre 09, 2021

escaliers extérieurs

Les escaliers d’extérieurs, comme leur nom l’indique, sont très pratiques dans certaines situations. Ils apportent une touche d’authenticité à l’habitation dans son ensemble. Ils sont à la fois décoratifs et fonctionnels. Les escaliers facilitent également l’accès à l’étage depuis la cour, le jardin ou encore la terrasse. Puisqu’il sera exposé à longueur de journée aux rayons UV et aux intempéries, son matériau doit être résistant. Que faut-il savoir sur les escaliers d’extérieurs ?

1) Escaliers extérieurs, quelles formes et quels usages ?

Si vous avez décidé de construire un escalier extérieur, sachez que vous devez choisir sa forme en fonction de son usage, mais aussi de vos envies. En général, il y a l’escalier droit, l’hélicoïdal et le tournant. Le choix de vos escaliers extérieur va surtout se faire selon la disposition de votre espace disponible, de la hauteur à atteindre avec cet escalier, mais aussi du style de votre extérieur.

a) L’escalier droit

L’escalier droit est le modèle typiquement français. C’est également le plus classique et le plus facile à construire. Alliant simplicité et commodité, il ne prend pas beaucoup d’espace. Ses marches rectangulaires ne changent pas de direction. Il ressemble ainsi à une échelle, mais en plus esthétique. À l’extérieur, l’escalier droit peut servir d’accès principal à l’étage, à la cave, à la terrasse ou au jardin en hauteur. Il peut être suspendu, adossé ou posé directement contre le mur.

b) L’escalier hélicoïdal

L’escalier hélicoïdal, de son côté, est également connu sous le nom d’escalier en spirale ou encore en colimaçon. Il se démarque par son aspect très moderne. Il n’est pas encombrant et reste un excellent choix pour bien optimiser votre espace à l’extérieur. Cet escalier autoporteur est peu imposant et ne nécessite pas de contremarche.

c) L’escalier tournant

L’escalier tournant possède au moins un angle droit, contrairement à l’hélicoïdal et au droit. Il ne nécessite pas beaucoup d’espace non plus. Sa forme tournante est très adaptée à une implantation dans un coin de l’extérieur selon l’espace disponible. Vous pouvez l’équiper d’un palier ou non en fonction de vos envies. Il répond à toutes les configurations, mais est très adapté aux petits espaces.

escaliers exterieurs bois

2) Escalier extérieur : quel matériau choisir ?

Le choix de l’escalier extérieur passe aussi par son matériau. Tout dépend de l’espace dédié à sa construction et de votre budget. Vous avez le choix entre le béton, la pierre, l’aluminium, l’acier et le bois.

a) L'escalier en béton

Les escaliers extérieurs en béton sont très en vogue. Ils se démarquent par leur robustesse et leur résistance à toute épreuve. Il est durable et reste l’un des matériaux les plus en vogue du marché. Le béton est également apprécié en raison de sa grande stabilité. Il n’émet aucune vapeur toxique et fumée. Et surtout, il n’est pas du tout sujet à la décomposition. Il ne se laisse pas abattre par les traces du temps. En plus, il peut être peint et décoré en fonction de vos envies. Mais le hic avec le béton, c’est que certains le trouvent inesthétique surtout s’il est brut. Un escalier d’extérieur coûte entre 1 250 à 5 000 € pour un mètre de hauteur.

escalier beton

b) L'escalier en pierre

Tout comme le béton, la pierre est un matériau robuste et intemporel. Elle confère une grande authenticité à la propriété. Elle est très esthétique et très résistante aux intempéries ainsi qu’aux produits chimiques. L’escalier confectionné avec ce matériau ne pourrit pas et ne craquelle pas. Vous n’avez pas non plus besoin de le repeindre. Son inconvénient, c’est son coût élevé. Vous devez débourser entre 800 à 4 000 euros pour un escalier d’un mètre de hauteur.

c) Des escaliers en acier

Les escaliers extérieurs en métal sont très contemporains. Vous pouvez choisir entre l’acier et l’aluminium qui sont très résistants. Ces matériaux sont à la fois durables et résistants. Ils offrent également une large palette de finitions possibles et de nombreux coloris au choix. Si vous optez pour l’acier, sachez qu’il doit bénéficier d’un traitement contre la corrosion. Son coût est entre 3 000 et 6 000 € selon le nombre de marches et la hauteur nécessaire à atteindre.

d) L'escalier en aluminium

L’escalier en aluminium est amovible, léger et souple. Il ne nécessite pas d’entretien particulier, mais uniquement un nettoyage régulier. Il sublime l’extérieur grâce à son grand esthétisme. D’ailleurs, l’aluminium peut être associé à d’autres matériaux comme le verre, le bois ou même le marbre en guise de rampe ou de contremarche et coûte entre 1 400 à 8 000 euros.

e) Les escaliers en bois

Le bois reste un matériau très prisé pour la construction d’un escalier extérieur. Il est apprécié en raison de son aspect chaleureux et indémodable. Il offre également un confort d’utilisation. Si l’escalier en bois n’est pas très fréquenté, vous pouvez opter pour l’érable ou autre essence tendre. Par contre, si vous allez beaucoup l’utiliser, le bois dur comme le chêne est recommandé. L’inconvénient d’un escalier extérieur en bois, c’est qu’il nécessite beaucoup d’entretien. Il peut être peint ou traité avec des produits qui conservent leur robustesse. Le bois doit également être traité contre la moisissure. Son prix varie selon l’essence.

escalier exterieurs deco

Le meilleur rapport qualité prix sera les escaliers en kit : vous le composez vous-même, il est simple à installer et très bon marché.

Bref, vous avez l’embarras du choix quant au matériau de votre escalier extérieur. En ce qui concerne son installation, l’idéal est de faire appel à un professionnel si sa mise en œuvre est compliquée. C’est plus sécurisant. Vous pouvez retrouver nos articles ici, décoration, plantes, jardin, entretien ect... au rendez-vous.

À très vite !