Construire un garage dans son jardin : Astuces, conseils et prix - Royaume des Jardins

[Encore 3 jours !] Promo exclusive de 15% avec le code "NA"

0

Votre panier est vide

Construire un garage dans son jardin

mars 13, 2023

Posséder un garage dans son jardin est aussi plaisant que nécessaire. Il s’agit d’un espace supplémentaire dont on a toujours besoin. Le garage peut être considéré comme une extension de la maison, que ce soit pour le stationnement de votre voiture, la protection de vos biens contre les intempéries, ou pour le stockage de votre équipement, tels que des vélos ou des produits d'entretien. Il peut être soit attenant à votre domicile, soit complètement séparé de celui-ci.

Néanmoins, sa construction est un projet sérieux qui ne s’improvise pas. Celle-ci est en effet d’une importance quasiment semblable à celle d’une extension de maison. Par conséquent, les travaux à entreprendre sont soumis à une réglementation stricte, qu’il est indispensable de respecter. Pour connaître les conditions et obligations auxquelles vous devez vous conformer, il est essentiel de planifier les étapes à différents niveaux. Quelles sont les démarches réglementaires à suivre ? Quel est le coût à consacrer aux travaux ? Cet article vous sert de guide complet pour réaliser la construction de votre garage en bonne et due forme.

devis gratuits garage

Posez-vous les bonnes questions

Bien que paraissant simple, construire un garage dans le jardin n’est pourtant pas une tâche à prendre à la légère. Certains paramètres méritent toute votre attention pour que tout se déroule sans encombre. Ainsi, avant d’entamer le chantier, il est important de tenir compte de vos réels besoins, car les travaux diffèrent en fonction de chaque cas particulier. Réfléchissez en amont aux points suivants :

  • La fonction principale : Le garage servira-t-il à abriter votre véhicule ?
  • Les autres utilisations : Prévoyez-vous de l’utiliser également comme atelier de bricolage ou en tant que local de rangement d’outils ?
  • L’usage futur : Est-il envisageable qu’il devienne une pièce de vie supplémentaire dans les années à venir ?
  • La taille : Combien de voitures allez-vous y garer ? Quel est l’espace disponible sur votre terrain ?
  • L’emplacement : À quel endroit souhaitez-vous l’installer ? À proximité ou éloigné de votre maison ?
  • Le type : Quel modèle de garage vous convient-il (Enterré, accolé, indépendant…) ? Quel type d’ouverture choisir (porte coulissante, roulante, battante…) ? Quel matériau préférez-vous ?
  • Les équipements : Faut-il y disposer des prises électriques ? Avez-vous besoin d’un lave-main, d’un robinet… ? Est-il nécessaire d’y installer un système de chauffage, de climatisation ou de ventilation ?

Cette étude préalable vous permettra de mieux situer votre projet, mais aussi vous donnera une idée précise sur sa faisabilité. La réponse à ces questions facilite, par ailleurs, l’établissement de votre plan ainsi que du devis. Vous pourrez alors prévoir les éventuels coûts supplémentaires, notamment concernant les travaux d’électricité, d’isolation ou de plomberie.

Pourquoi construire un garage dans son jardin ?

Il existe une multitude de raisons pouvant conduire un propriétaire à aménager un garage dans son jardin.

Bénéficier d’un abri pour le véhicule

En restant dehors, votre voiture ou moto s’expose à diverses agressions pouvant le mettre en péril. Les intempéries (tempête de pluie, neige, grêle…), les rayures causées par les passages trop fréquents, les salissures dues aux excréments d’oiseaux, au dépôt de débris végétaux ou encore de poussière, sont autant d’éléments pouvant détériorer votre bien.

En le plaçant dans un espace clôturé et couvert, carrosserie, vitres, accessoires et consommables tels que les pneus, les dispositifs d’éclairage ou les essuie-glaces seront protégés. Par ailleurs, fini les dommages mécaniques engendrés par le froid ou encore la dégradation de la peinture provoquée par les coups de soleil, un garage offre à votre véhicule une protection optimale, en été comme en hiver. Par ailleurs, vous pouvez maintenant construire des garages avec des bornes de recharges pour les véhicules électriques.

devis construction garage

Disposer d’un local de rangement

En plus de servir de stationnement pour votre véhicule, le garage peut aussi être utilisé comme pièce d’entreposage de matériel en tout genre. Si l’espace vous le permet, vous pouvez prévoir des étagères dans un coin du mur ou le long des façades intérieures. Ils seront parfaits pour ranger les outils de jardin par exemple ou stocker des cartons remplis de fournitures usées et des objets dont vous n’avez plus besoin au quotidien.

Profiter d’une pièce supplémentaire

Pourquoi ne pas exploiter au mieux votre grand jardin en construisant un garage servant d’agrandissement pour votre maison ? Il est en effet judicieux de le transformer en une pièce en plus, qui fera office de bureau, de studio de répétition, d’atelier de bricolage ou même de chambre indépendante. Chez certains ménages, et en y assurant une bonne alimentation en eau, le garage peut devenir une salle de bain ou même une buanderie.

En réalité, ce projet d’extension offre d’innombrables possibilités, à condition de bien choisir le type de garage adapté à vos besoins.

Pour quel type de garage opter ?

La construction d’un garage peut se faire de plusieurs manières. Il faut juste choisir le modèle idéal, qui répond à vos demandes et s’accorde à la configuration de votre bâtiment. Vous pouvez faire vos devis gratuitement chez l'une de nos entreprises partenaires agrées ici.

Garage indépendant

Il s’agit d’un local séparé entièrement de la maison. Ce type de garage est à privilégier pour s’épargner le bruit du moteur ou encore les odeurs de gaz ou de carburant qui peuvent survenir et imprégner l’intérieur du logement.

Garage accolé

Rattaché à votre maison, le garage accolé offre un accès direct à votre habitation grâce à une porte de service. Ce type de construction est pratique, car vous n’aurez pas besoin de sortir à l’extérieur une fois descendu de la voiture pour atteindre l’intérieur, l’idéal durant les jours de pluie. Il est également moins onéreux, dans la mesure où il est bâti en prolongement du mur de votre maison.

Garage enterré

Il s’agit d’un garage implanté sous la terre. Ce type d’abri-voiture est recommandé pour les terrains avec un dénivelé assez éminent. Son atout est qu’il est complètement dissocié de votre maison et ne la dénature donc pas. En y intégrant une porte parfaitement isolante, le local offre un excellent confort thermique.

Garage semi-enterré

Se situant à moitié sous terre, le garage semi-enterré convient aux terrains en pente. Ainsi, il se trouvera sous votre bâtiment ou sous une partie du terrain. Cette structure fait que son toit peut vous servir de terrasse, à condition que celui-ci assure une bonne performance d’isolation et d’étanchéité.

Quoi que vous choisissiez, il est primordial que vous sollicitiez un spécialiste qui saura vous garantir un ouvrage solide et répondant à vos exigences d’esthétique et de confort.

garage maison jardin

Quelle autorisation pour construire un garage ?

La construction d’un garage dans le jardin est régie par quelques obligations légales. Ces dernières diffèrent en fonction de la taille et de la hauteur du local. Ainsi, si celui-ci bénéficie d’une superficie ne dépassant pas les 20 m², il est nécessaire de vous munir d’une déclaration de travaux. Dans certains cas, vous aurez besoin de prendre en considération la localisation du terrain. Pour une construction attenante à une autre déjà existante et qui se trouve en zone urbaine, par exemple, vous devez vous référer au Plan Local d’Urbanisme. Cette réglementation autorise une surface allant jusqu’à 40 m² pour un chantier situé au sein d’une commune soumise au PLU/PSMV/POS.

En revanche, si votre futur garage excède les 20 m² et qu’il ne suit pas toutes les conditions mentionnées plus haut, alors vous devez être en possession d’un permis de construire. Dans ce cas, il faudra faire une demande, en remplissant le formulaire type Cerfa n°13406*11. Ce document vous donne aussi l’autorisation de procéder à une démolition, si besoin est.

Il est, en outre, recommandé de s’informer au préalable sur les formalités et les étapes à suivre, à la mairie concernée, car les conditions de chaque municipalité ne sont pas toujours les mêmes. Notez que si votre propriété est localisée dans un site naturel ou classé, les règles peuvent encore changer.

Une fois votre dossier au complet, notamment avec les divers plans (situation, terrain, coupe de construction, masse du garage, toit et terrasse) ainsi que les éléments photographiques à réunir, vous pouvez le déposer à la mairie, puis attendre la réponse dans un délai de deux mois.

Puis-je construire un garage sans permis de construire ?

Pour pouvoir construire un garage, le permis est incontournable. Même dans le cas où votre municipalité ne dispose pas de lois spécifiques à cet égard, les travaux se situant à la limite de votre propriété doivent respecter le Code d’urbanisme. Par ailleurs, sachez qu’à chaque projet est rattaché des conditions particulières. Aussi, il est tout à fait possible que le vôtre soit refusé, dépendant des critères du plan d’urbanisation local.

Quelle distance pour construire un garage ?

Avant toute réalisation, il est indispensable d’obtenir toutes les approbations requises. Mises à part les institutions concernées, vous serez également tenu d’aviser vos voisins. Cette initiative vous permettra de vous mettre d’accord sur l’emplacement et les dimensions du garage. Il faut savoir que votre construction ne doit pas dégrader votre relation avec votre voisinage, qui est en droit de contester votre projet si vous ne parvenez pas à une entente. Aussi, votre garage est censé se dresser à une distance de 3 m au moins, du domaine de vos voisins.

Quel prix pour un garage de 20m2 ?

Les coûts de construction d’un garage varient en fonction de plusieurs paramètres. En premier lieu, vous devez tenir compte des matériaux, car chacun présente son propre avantage, que ce soit en termes de prix ou de qualité. Pour un travail coûtant moins de 3000€, privilégiez une structure en bois ou en métal. Le premier est élégant, isolant et se marie parfaitement à tous les styles architecturaux, tandis que le deuxième est un matériau facile à assembler et à entretenir. Vous pouvez, en outre, miser sur le PVC, qui est lui aussi peu onéreux. Quant à la brique et au parpaing, ils sont robustes et durables dans le temps. Par contre, il faudra investir un peu plus si vous décidez de les utiliser.

Les composants du garage entrent aussi en jeu dans la détermination du coût du chantier. Il est par exemple normal qu’une porte manuelle revienne moins chère qu’une porte automatisée. De même pour la toiture qui peut être en tuile, en zinc, en ardoise… et peut prendre une forme plate, en mono ou double pente, etc. Concernant le sol, il peut être recouvert de carrelage, de dalles en béton ou de lino. Quels que soient vos choix de revêtement et de configuration, il est conseillé d’opter pour des éléments solides et pérennes. Ainsi, pour un garage d’environ 20 m², comptez en moyenne, entre 5000€ et 15000€ pour le prix de construction.

En conclusion, construire un garage dans l’enceinte de sa cour est un projet réglementé par une législation précise, qu’il vaut mieux respecter au risque de se voir sanctionner. Pour que le chantier se passe comme prévu, il existe de nombreux critères à tenir compte, dont la taille, l’usage, la localisation, le plan ou encore les matériaux de construction. Dans tous les cas, l’idéal est de faire appel à un professionnel du bâtiment qui sera en mesure de vous construire le garage dont vous avez besoin. Un spécialiste s’assurera de vous guider tout le long de la réalisation, notamment concernant les démarches réglementaires à suivre. Il pourra aussi vous établir un devis et vous orienter dans tous vos choix, selon votre budget. Enfin, un artisan expérimenté et qualifié s’engage à vous construire un garage à la fois résistant et esthétique.